ATLANTIS – SECRETS D’UN MONDE OUBLIE

Synopsis de : ATLANTIS – SECRETS D’UN MONDE OUBLIE

Plantons d’abord le décor. Vous incarnez donc Seth, un jeune homme plein d’ambition qui arrive à Atlantis pour faire partie des compagnons de la reine Rhéa. Mais dès votre arrivée, la reine se fait enlever et Créon, son prince consort, ne semble pas déployer tous les efforts nécessaires pour la retrouver. Seth va alors mettre à jour le complot de Créon visant à renverser l’ordre établi et à s’emparer d’une source de puissance si grande qu’elle fût jadis emprisonnée, de peur qu’elle ne détruise le monde. Il va donc falloir partir dans une quête autour du monde pour délivrer la reine et mettre un terme aux agissements de Créon tout en découvrant les origines de la puissance d’Atlantis. Si le début de l’histoire paraît simpliste, la suite l’est beaucoup moins. Meurtres, trahisons…tout cela vient garnir l’aventure déjà semée d’embûches.

L’aventure de Seth ne sera visiblement pas un parcours de santé. Heureusement pour nous, les développeurs de chez Cryo Interactive ont fait dans la simplicité. Tout se fait au clic gauche. Déplacements, dialogues, objets…Tout s’utilise très facilement. Un clic droit nous permettra d’ouvrir notre inventaire afin d’y dénicher l’objet capable de nous sortir du pétrin. Cette jouabilité des plus simples ne sera pas de trop pour résoudre les énigmes que Seth trouvera sur son chemin. Si tangrams et taquins sont de la partie, d’autres énigmes sont plus originales et peuvent sérieusement nous ralentir. Il faudra aussi réagir vite et bien dans certaines situations pour éviter le game over.

Quelques défauts viennent tout de même noircir cette partie du tableau. L’action est scriptée. Si vous ne suivez pas l’histoire comme elle doit se dérouler, Seth sera emprisonné ou tué, au choix…Dommage aussi que la résolution de certaines énigmes tienne plus du hasard que de l’habileté cérébrale. La course de crabes en est le meilleur exemple : choisissez un crabe et priez pour qu’il gagne ou bien ce sera le game over. Ces énigmes sont d’autant plus frustrantes que vous aurez peut-être à les résoudre une nouvelle fois si le checkpoint de votre sauvegarde se trouve avant. Vous devrez aussi tomber presque volontairement dans certains pièges une première fois pour vous rendre compte de leur existence et penser à les éviter à votre deuxième tentative. Autre point négatif, l’interface des dialogues n’est pas très claire. Les choix sont représentés par des images figurant le sujet abordé. Impossible de connaître la teneur du discours à venir, ce qui peut parfois s’avérer fatal.

Ce plaisir est renforcé par l’ambiance sonore du jeu. Et plus particulièrement par la musique. Parfois mystique, parfois rythmée, la bande originale composée par Pierre Estève et Stéphane Picq parvient à nous immerger dans chaque tableau que l’on est amené à traverser. On aimerait d’ailleurs pouvoir passer plus de temps dans certains endroits rien que pour profiter de l’ambiance qui y règne. Mais c’est une chose que l’on évitera de faire car les musiques sont plutôt courtes et se répètent donc souvent. Les bruitages sont assez anecdotiques et n’interviennent que très peu dans l’ambiance sonore. Ils seront surtout présents quand le joueur déclenchera une action ou dans des lieux bien particuliers comme des souterrains ou des cavernes par exemple. Quant au doublage, sans être extraordinaire, il est toutefois assez correct. Le fait que tous les dialogues soient doublés en français est aussi un avantage.

Jeu Details
Laisser un commentaire
Connexion
Loading...
S'inscrire

Les nouveaux membres ne sont pas autorisés à s'inscrire.

Loading...